D'autres ponts

A Zunil, un pont suspendu sur le Rio Pescado

Cette communauté de 1 300 habitants à l’ouest du pays, à 10 km de la frontière mexicaine se trouve dans une région entrecoupée de nombreux ravins. Mayacœur qui a une bonne expérience dans la construction des ponts a été sollicité pour en réaliser plusieurs afin d'améliorer l’accès aux parcelles agricoles et faciliter le transport des productions en saison des pluies. 




Le docteur Claude Willemin, membre de Mayacœur nous disait en septembre 2014 : « Les travaux sont coordonnés par l’ILCS (Instance locale de coordination de la Santé) pour les achats, l’embauche du personnel qualifié et la supervision par le conseil communautaire de développement (COCODE) pour le contrôle des apports communautaires, tant en numéraire ou en matériel qu’en journées de travail. Toute la communauté́ coopère. Non seulement les familles qui ont des terres de l’autre coté du rio, mais aussi, certaines personnes de Mayalan (aldea contiguë, plus grande). Elles seront bénéficiaires de cette construction, et ont également apporté volontairement leur quote-part en matériel ou en travail. »

La communauté de Zunil nous écrivait : « A propos du pont sur le rio Jute, la juridiction des communautés plus au Nord prévoit la construction d'un tronçon de route, en passant par Zunil. Ce projet a été présenté au ministère des communications du Guatemala, et il pourrait être une réalité dans les années qui viennent Devant cette situation, notre projet de pont sur le rio Jute, qui n'est pas possible pour les véhicules, or ils prévoit aussi de construire un pont routier dans la même direction. »

L'apport de Mayacœur, plus celui de la communauté ayant été approuvés, nous considérons de changer le lieu d'implantation et nous pensons que vous serez d'accord car dans les années prochaines, le pont sur le rio Jute ne serait plus utilisé.

Nous nous sommes mis d'accord qu'avec le même budget, nous pourrions construire 2 ponts sur 2 ruisseaux, l'un permettant aux femmes un meilleur accès pour aller moudre la farine au moulin de Nixtamal, ainsi que pour les élèves de l'école et autres membres de la communauté. L'autre pour accéder plus facilement au cimetière communautaire et aux familles de passage dans la juridiction zone 2 de Zunil.