Le Guatemala



Quatre régions composent le pays

La PLAINE DU PACIFIQUE borde le pays sur une bande de 25 à 50 km de large. Sur ces riches terres tropicales prospèrent la canne à sucre, le coton et le bétail. A l'arrière plan se dresse une haie de hautes montagnes dont des volcans en activité et les plus hauts sommets d'Amérique centrale sont à 4 220 mètres

Les HAUTES TERRES, (le pays de l'éternel printemps) région de cimes ondulées et de vallées profondes s'enfançant vers l'intérieur, entre les volcans. Climat idéal pour la culture du café et de toutes les plantes de zone tempérée. Au nord-est, des montagnes plus anciennes : les Cuchumatanes calcaires, élevage de moutons. C'est le front nord de la faille de Motagua-Polochic ; toutes les eaux s'écoulent vers la mer des Caraïbes et le golfe du Mexique, soit par les rios Motagua et Polochic jusqu'au golfe du Honduras, soit vers le Petén et le Mexique par le Rio Usumacinta, le plus long fleuve d'Amérique Centrale.

Le PETEN : vaste plateau calcaire (couvrant près du tiers du pays), les eaux ruissellent en sous-sol par un réseau de grottes et de galeries. Le déboisement a détruit une partie de sa dense couverture forestière.

La CÔTE CARAÏBE : c'est l'accès atlantique pour le centre du pays, de larges vallées fertiles plantées de fruits tropicaux (bananes). Une région de tourisme le long des plages de sable fin.

La population

On dénombre 15 millions d'habitants dont la moitié environ se classe parmi les Amérindiens (Mayas). Le reste comprend les ladinos ou métis (40 %), les blancs (5 %), les noirs (2 %) et les autres races métissées ou chinoise (près de 4 %).

La population indigène descend pour l'essentiel des Mayas. Les groupes les plus importants sont le K'iche', les Q'eqchi' et les Mam. La population amérindienne non métissée se concentre dans les hautes terres occidentales et l'Alta Verapaz, ils vivent quasiment en autarcie.


Les ladinos sont issus du métissage entre les espagnols et les agriculteurs locaux, (ce terme s'applique aussi aux amérindiens assimilés). Ils résident dans les villes et dans les les hautes terres du sud et le long de la côte pacifique.